La peau, organe oublié

La santé de votre peau passe par la santé de votre corps !

Savez-vous que la peau est le plus grand et le plus lourd organe de votre corps ?

Et qu’en plus de toutes ses fonctions mécaniques de protection, c’est l’une des portes de sortie naturelle permettant d’éliminer les déchets. Les autres étant les reins, les poumons, intestins-foie-vésicule biliaire.

Les maladies de la peau peuvent être de causes alimentaires, microbiennes, hormonales, environnementales, de grossesse, stress ou insomnies,…

Mais d’autres facteurs sont également super-nuisibles : l’alcool la déshydrate en tant que vasodilatateur, le tabac pompe les réserves de vitamine C, rend la peau jaunâtre, terne et ridée. La caféine pompe les réserves de vitamines B, de zinc, de calcium et de fer,…

La puberté est souvent pointée du doigt lorsque l’on parle d’acné. Provoquée par une surproduction de sébum (surtout via les hormones masculines), c’est également la période de démarrage de l’addiction à la cigarette et de l’apprentissage de l’alcool.

Prenez soin de votre corps à l’intérieur pour briller à l’extérieur.

Visez un bon apport en

  • oméga 3 (poissons gras, huile de colza,…) pour assurer l’hydratation, la souplesse et l’élasticité de la peau;
  • vitamines A et C (agrumes, carottes,…) pour la fabrication de collagène;
  • vitamine E (oléagineux) pour lutter contre le vieillissement en tant qu’anti-oxydant;
  • bêta-carotènes (carottes, épinards, abricots,…) qui stimulent l’immunité et booste le renouvellement cellulaire.

Sans oublier, évidemment, le sport régulier. L’atout santé par excellence puisqu’il nous permet d’éliminer les toxines via… la peau!

Et enfin, LIBERER cette porte de sortie via les massages, drainages, gommages, soins visage,… et utilisez de bons cosmétiques, naturels, qui n’encombreront pas votre peau et votre corps. Faites en sorte que cet émonctoire soit, comme une porte de secours, toujours libre d’accès.

Prenez soin de vous et de partout.

A.

La naturopathie, cette médecine « d’écolo-bobo »?

Passionnée par le vivant, mon expérience et ma soif de savoir m’amènent aujourd’hui à suivre un cursus complet de naturopathe.

La naturopathie, cette médecine « d’écolo-bobo » qui guérit grâce aux plantes? Et pourtant, croyez-moi, les cours dispensés et les matières d’écolo-bobo ne sont pas au programme de ces quatre années.

Nos compétences sont axées sur la compréhension globale des systèmes corporels via l’anatomie, physiologie, myologie, biologie, biochimie, aromathérapie, gemmothérapie, phytothérapie, nutrition, relation d’aide,…

Le naturopathe est un éducateur à la santé formé pour vous accompagner, pour traiter les déchets et surcharges de votre corps et vous proposer un programme de soins naturels sur-mesure, établi selon votre force vitale et/ou en support à un traitement en cours.

Là où la médecine allopathique soulagera votre mal – chronique ou aigu – via des mixtures (vaccin y compris) surchargeant vos humeurs, le naturopathe en cherchera la cause en considérant le patient dans sa globalité au niveau nutritionnel, émotionnel, physique et énergétique.

Une évolution toute naturelle et complémentaire aux conseils et soins holistiques que je vous transmets déjà.

Une évolution voire une reprogrammation de notre environnement privé dans laquelle j’embarque, en tout premier lieux, ma tribu.

L’hygiène de vie est primordial à la bonne santé. Tout est lié et le naturopathe l’a précisément étudié.

A.